• Accueil
  • > 10 lieux à ne pas manquer au Japon

10 lieux à ne pas manquer au Japon

Vous avez pris la décision de voyager au Japon ? Et maintenant, peut-être vous êtes en train de choisir les endroits à visiter. Pour bien planifier votre voyage au Japon, voici quelques villes et régions à ne pas manquer !


 

1. Tokyo et sa région
Bien évidemment, il ne faut pas manquer la capitale du Japon. C’est la plus grande ville au Japon qui regroupe plus de 10% de la population japonaise, soit plus de 13 millions d’habitants !! La ville a malheureusement été quasi totalement endommagée lors de la Seconde Guerre Mondiale et a été reconstruite depuis. Beaucoup de bâtiments historiques ont disparu.
La ville renaît dans les années 50-60 et est maintenant richement décorée de gratte-ciels.
À Tokyo, nous vous conseillons de visiter le quartier d’Asakusa, considéré comme étant le vieux quartier de Tokyo. ; le quartier de Shinjuku avec sa mairie ; le sanctuaire Meiji, le plus grand sanctuaire à Tokyo ; le quartier branché de Harajuku avec la rue Takeshita.

  

 

2. Kyoto et Nara
« Villes mémoires » du Japon, Kyoto et Nara ont été épargnées par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.
Nara était la capitale du Japon de 694 à 784 et Kyoto de 794 à 1868.

Dans ces 2 villes, près de 20% de Trésors nationaux sont conservés ! Si vous voulez vous plonger dans l’histoire du Japon, il ne faut absolument pas manquer ces 2 villes.

Kyoto est la ville la plus visitée au Japon. Les monuments les plus connus sont : le Pavillon d'or édifié au XIVème siècle, le Temple Kiyomizu reposé sur 139 pilotis, le château de Nijo, ancienne résidence de la famille shogunale Tokugawa, le sanctuaire Fushimi ( en première place, 3 années consécutives, du site à ne pas manquer dans le monde par tripAdvisor) avec ses portiques rouges…Il y a tellement de sites à visiter à Kyoto. À ne pas oublier de visiter le quartier de Gion. Si vous êtes chanceux, vous pourrez y rencontrer des geishas !

 


Nara est plus sobre que Kyoto mais vous pourrez y voir la plus grande Statue en bronze de Bouddha (16m de hauteur !!) au Temple Todaiji et le Grand sanctuaire de Kasuga avec ses milliers de lanternes. Tous ces monuments se trouvent dans le parc de Nara où vous pourrez rencontrer des daims en liberté.

 

 

3.Mont Koya
La Japon est un pays bouddhiste et de ce fait il y a beaucoup de temples dans tout le Japon. Si vous avez déjà visité d’autres pays asiatiques, vous verrez que le bouddhisme japonais est différent de ceux des autres pays en Asie (la religion bouddhiste japonaise est très influencée par la religion shintoïste).
Le Mont Koya : cet lieu a été choisi par le moine Kukai au VIIème siècle pour ouvrir un monastère pour l’école Shingon. Depuis l’ouverture de ce site, le Mont Koya est un centre monastique de premier plan et on y compte 117 temples et, plus de la moitié de ces temples font Shukubo (temple-auberge). Vous pourrez y dormir et goûter aux plats végétariens servis (dans la plupart des cas) par les apprentis moines. Vous pourrez également assister à la prière du matin qui se déroule dans chaque temple. Ça sera certainement une expérience inédite.

 

 

4.Hiroshima et Miyajima
Hiroshima est la première ville au monde, victime de la bombe atomique larguée le 6 août 1945 par les États-Unis. Il ne restait aucune vie humaine dans un rayon de 500m de l’hypocentre et le nombre de victimes (considérées comme directes) s’élève à 140.000 personnes. Mais la ville ne reste pas pour autant une ville « tragique » et se reconstruit rapidement.
Depuis, afin de transmettre les misères de la guerre, Hiroshima conserve en l'état comme témoin, le dôme de la bombe atomique et dans le parc de la Paix, on y trouve plusieurs monument commémoratifs. Il ne faut pas oublier de visiter le musée de Hiroshima pour la Paix qui montre le développement les objets témoins de la bombe atomique.

À environ 20km du centre de Hiroshima, il y a l’île sacrée Miyajima (jumelée avec le Mont Saint-Michel). Sur cette île, vous pourrez visiter plusieurs temples et sanctuaires dont le grand sanctuaire d’Itsukushima. Ce dernier est construit en grande partie dans la mer et en marée haute, il flotte sur la mer. Le symbole de Miyajima est le Grand Torii (portique) qui est également construit dans la mer.

 

 

5.Takayama et Shirakawago (Alpes japonaises)
Surnommée la “Petite Kyoto” de par ses ruelles traditionnelles avec ses maisons en bois, la ville de Takayama est une très jolie ville dans les Alpes japonaises. Elle n’est pas grande donc tout peut se visiter à pied : la maison du préfet(Jinya) ; le marché matinal où vous pourrez trouver des produits locaux ; quartier de Sanmachi, la vieille ville de Takayama où vous pourrez déguster du saké. N’oubliez pas de visiter le hall d’exposition des chars de Takayama. Vous pourrez admirer les chars utilisés pour le festival de Takayama qui a lieu 2 fois par an (en avril et octobre).

 

À environ 50km de Takayama, il y a un village pittoresque, Shirakawago. Le village classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995, est connu ses maisons en chaume qui sont toujours habitées. Cette construction originale est faite pour affronter les hivers rigoureux (en hiver, il y a souvent plus de 2m de neige!!). Vous pourrez visiter l’une des maisons en chaume et aller à l’observatoire pour avoir une vue d’ensemble du village.

 

 

6.Izumo et Matsue
Matsue et Izumo sont situés au sud-ouest du Japon, du côté de la mer du Japon. C’est un lieu un peu éloigné des autres sites touristiques mais cela vaut le coup de s'y déplacer pour découvrir ce lieu mythologique qui est le Grand sanctuaire d’Izumo (Izumo Taisha). On y vénère la divinité shintoïste, Okuninushi no kami : c’est la divinité de la médecine, du commerce, de l’agriculture et de l’amour. Le sanctuaire est composé de plusieurs édifices en bois. A l’entrée de l’oratoire, vous pourrez admirer les torsades de paille de riz.

   

 

Au centre ville de Matsue, vous pourrez visiter le château de Matsue, construit en 1611, qui est considéré comme étant l’un des châteaux médiévaux les mieux conserves. Au printemps, le jardin du château est coloré par les fleurs de cerisiers. À environ 20 km de Matsue, il y a le musée d’Art d’Adachi : vous pourrez y admirer une grande collection de peintures japonaises mais le plus beau de ce musée est son jardin exceptionnel. Ce jardin a été élu plus beau jardin japonais par le journal américain (The journal of Japanese Gardening) 14 années consécutives et il a également obtenu 3 étoiles Michelin.

 

 

7.Kumano
Kumano Kodo est un réseau de routes de pèlerinages shintoïstes qui s’étend sur toute la péninsule de Kii (préfecture de Wakayama). À la pointe de la péninsule, le culte shinto de la nature a donné naissance aux Kumano Sanzan : les 3 sanctuaires sacrés de Kumano Hongu Taisha, Kumano Hayatama Taisha et Kumano Nachi Taisha. L’accès à Kumano Kodo n’est pas facile mais dans cette région, vous pourrez admirer l’assimilation des sanctuaires dans la nature qui est tout à fait unique.

 

 

Dans la nature profonde de la péninsule de Kii, vous pourrez aussi faire la croisière dans les gorges de Doro pour admirer les différentes formes de rochers crées par le mouvement de la rivière. Vous trouverez également plusieurs sources thermales “Onsen” sur la péninsule. Notamment à Kii Katsuura, petit port de pêche, vous trouvez sur les îlots des hôtels avec Onsens. Ce petit port dispose d’un grand marché aux thons.

 

 

8.Shikoku

Shikoku, littéralement « quatre pays », est la plus petite des 4 îles principales du Japon.

Les quatre préfectures qui forment Shikoku sont : Ehime, Kagawa, Kochi et Tokushima.

L’île est connue pour le pèlerinage Kôbô-Daishi des 88 temples, appelé "Hachijûhakkasho", qui s'étend sur 1.170 kilomètres.

Il y a 2 festivals célèbres à Shikoku : L’Awa-Odori, la danse d’Awa, dans la ville de Tokushima et le Yosakoi, festival de musique et de danse dans la ville de Kôchi.

Tokushima est également connue pour la vallée d’Iya pour sa beauté et ses ponts de liane attirant de plus en plus de touristes. La nuit, il est très fréquent d'y voir des sangliers ou des tanuki traverser la route.

L’île de Naoshima, appartenant à la préfecture de Kagawa est mondialement célèbre pour ses musées d’art moderne, l’architecture de certains de ses bâtiments et les sculptures éparpillées sur son territoire en extérieur.

直島 かぼちゃ.JPG 祖谷渓谷 かずら橋.JPG

 

9.Kyûshû

Kyushu signifie 9 provinces, évoquant les anciennes provinces et, est considérée comme le lieu de naissance de la civilisation japonaise.

Kyûshû est actuellement composée de huit préfectures : Fukuoka, Kagoshima, Kumamoto, Miyazaki, Nagasaki, Ôita et Saga.

L'île est montagneuse et possède le plus grand volcan actif du Japon, le mont Aso, qui culmine à 1 592 m.

Fukuoka est la principale grande ville du Kyushu et est une des villes les plus dynamiques culturellement du Japon, avec des pratiques culturelles typiques et une situation de carrefour historique entre l'archipel japonais et le continent asiatique. Elle était à l'origine composée de deux villes séparées : Fukuoka, la ville seigneuriale, autour du château (construit par le clan Kuroda), à l'ouest de la rivière Naka-gawa et Hakata, la ville populaire orientale. Les deux villes ont fusionné en 1889 en prenant le nom de Fukuoka même si les deux noms sont toujours utilisés de nos jours.

Kyushu est particulièrement intéressante pour ses ressources naturelles : les volcans de Sakurajima tout au sud de l'île et le mont Aso au centre, l'un des plus grands caldeiras du monde. La ville de Beppu, dans la préfecture d’Oita, est l'une des stations thermales les plus importantes du Japon avec 8 zones qui offrent une large gamme de bains publics avec des sources naturelles: Shibaseki, Beppu, Myoban, kankaji, Kannawa, Hamawaki, kamegawa et Horita. Ils sont appelés Beppu Hatto. Le Jigokumeguri, ou "visite des enfers", est un circuit permettant de visiter l'ensemble de ces sources. La ville possède environ un dixième du nombre total des Onsens au Japon.

La ville portuaire de Nagasaki, connue malheureusement étant le deuxième théâtre de la bombe atomique en 1945, était la seule porte ouverte sur le monde à l’époque d’Edo. La ville a joué un rôle important dans les relations de commerces extérieur pendant de nombreux siècles. Au XVIème siècle, les premiers étrangers portugais puis hollandais sont arrivés sur le territoire Nippon et ont amené avec eux le christianisme.

L’île subtropicale de Yakushima, appartenant à la préfecture de Kagoshima, est célèbre pour sa nature très dense et quasiment intacte. Elle est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1993. Les touristes japonais et étrangers apprécient sa vaste forêt luxuriante aux nombreux sentiers de randonnée et la présence d’animaux sauvages tels que des cerfs ou des macaques.

L’île aux cerisiers, Sakurajima est un volcan actif situé dans la baie de Kagoshima, au sud de l'île de Kyushu. Formant quasiment une île volcanique de 80 km², il est accessible en ferry et par voie routière. Il se compose de trois pics majeurs pour une altitude maximale de 1.117 mètres. Il est très régulièrement en éruption, propageant des cendres sur plusieurs centaines de kilomètres avec émission constante de fumées. C’est l’emblème de Kagoshima.

桜島.JPG 長崎.JPG

 

10.Hokkaidô

Hokkaido est la deuxième plus grande île japonaise située tout au nord de l'archipel. Sapporo est la ville la plus importante, centre politique et économique de l'île. Comme dans les villes européennes, les rues sont nommées et numérotées de façon linéaire. La vie à Sapporo est tout à fait unique et l'ambiance de la ville évoque davantage l'esprit pionnier que l'ancrage dans des siècles de tradition.

Shiretoko, « au bout du monde » dans la langue aïnou est situé sur la péninsule est de Hokkaido. C'est l’un des parcs nationaux les plus intactes du Japon. Il est aussi très reconnu par la beauté du paysage qu’il nous laisse sans voix. La partie principale du parc a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005 pour la valeur irremplaçable de l’écosystème et de la biodiversité de la péninsule.

Hakodate est la troisième plus grande ville de Hokkaido, située à la pointe sud de l’île. Hakodate a été l’une des premières villes portuaires japonaises à s’être ouvert au commerce international après l’isolement du pays pendant deux siècles. L’accès pour les voitures est facilité grâce au tunnel reliant l’île de Hokkaido et l’île de Honshu.

Niseko est la station de ski la plus célèbre au Japon, connu pour avoir beaucoup de neige en poudre. Beaucoup d’étrangers viennent ici pour skier, surtout les australiens, qui ces dernières année, ont popularisé cet endroit pour le ski ou le snowboard vers la communauté extérieur du Japon.

ニセコ_preview.jpeg 北海道_preview.jpeg

Nous contacter