Guide du Japon

Sanctuaire Meiji

Le Meiji-jingū ou sanctuaire Meiji, est un sanctuaire shintoïste situé en plein cœur de Tōkyō, dans l'arrondissement de Shibuya, en bordure du quartier Harajuku.

Historie

Ce sanctuaire est dédié aux âmes divines de l'Empereur Meiji, mort en 1912, et de sa femme l'Impératrice Shōken, morte en 1914, bien que les deux époux reposent à Kyoto. Il a été construit avec un musée de 1912 à 1920 au milieu d'un jardin dessiné par l'Empereur et composé de 100 000 arbres donnés de tout le Japon lors de la construction.
Le temple a été détruit par les bombardements de 1945 et reconstruit en 1958, principalement en bois de cèdre. En 1973 a été construit le shiseikan, salle d'entrainement aux arts martiaux (dojo).
De 1990 à 1993, un nouveau bâtiment a été construit : le kaguraden, une salle de danse traditionnelle kagura pour fêter les 70 ans du sanctuaire. Une annexe au musée a été construite récemment à l'est du site.
C'est le plus grand lieu de culte shintoïste du pays, où l'on célèbre de nombreux mariages et cérémonies.

Nous contacter